Acheter

Le temps est venu pour vous d’acheter une propriété? Il est fort probable que cet achat constitue le plus gros investissement financier de votre vie. L’achat d’une propriété est une expérience complexe qui entraine plusieurs étapes. De la recherche, aux visites, en passant par les offres, la négociations, les contre-offres, sans oublier les aspects commerciaux, légaux et financiers, le processus est loin d'être simple, et ce, surtout lors d'une première expérience! Malgré la complexité que représente le processus d'achat, Philippe sait de quelle façon orienter ses clients pour les mener à faire un choix éclairé afin de maximiser leur investissement.

De plus, en tant qu’acheteur, vous n’encourez aucun frais à utiliser les services d’un courtier, car ceux-ci sont assurés par le vendeur. Alors pourquoi s’en passer ? Philippe connait le marché Montréalais de même que le processus de négociation et les points importants à vérifier suite à l’acceptation de votre promesse d’achat. Il s’assure d‘avoir vos intérêts à coeur en vous offrant une transaction au meilleur prix du marché et veille à ce que toutes les opérations requises soient effectuées conformément à la Loi sur le courtage immobilier et aux règlements s’y rattachant.

Vérifiez vos finances

La première étape, avant même de commencer à visiter, est de vérifier avec un spécialiste hypothécaire votre capacité financière. Les lois et règlements étant en constante évolution dans le domaine de l’immobilier, il est important de rencontrer un courtier qui vous conseillera honnêtement et de façon professionnelle. Les courtiers hypothécaires faisant affaire avec Philippe sont tous attachés aux grandes banques canadiennes et sont disponibles pour vous rencontrer selon vos disponibilités. Vous pouvez donc être assurés que Philippe vous référera à des contacts qualifiés.

Dressez la liste de vos besoins

Avant même de rencontrer votre courtier, il est essentiel de dresser la liste de vos priorités. Cet inventaire devrait aller comme suit : la localisation, le prix, le genre de propriété recherchée, la superficie et le nombre de pièces, les services publics importants à proximité, etc. Par la suite, la propriété idéale se précisera en visitant physiquement les différentes options sur le marché. En faisant affaire avec Philippe, vous sauverez un temps précieux car sa mission est de s’assurer de vous faire visiter les meilleures propriétés correspondant à vos critères.

Organisation des visites

Une fois votre budget identifié et vos besoins déterminés, vous serez fins prêts à rechercher activement une propriété qui saura vous satisfaire. À cette étape, le rôle de Philippe est de s’assurer que les visites soient bien organisées et ainsi éviter toute perte de temps. Travaillant quotidiennement avec des acheteurs, il a adapté ses méthodes et s’est outillé de façon à pouvoir vous encadrer à chaque étape du processus. Ayant mis au point une fiche descriptive efficace et concise pour chaque nouvelle propriété, Philippe s’assure que celle-ci soit toujours imprimée préalablement à la visite et munie d’une section pour ses notes personnelles. Ces notes sont en lien avec la valeur marchande et les points de négociations importants. D’ailleurs, afin de maximiser le processus décisionnel, il est recommandable de vous munir de vos propres notes lors de chaque visite, car toutes les informations accumulées pourraient éventuellement jouer un rôle déterminant dans votre décision, surtout si vous hésitez entre deux propriétés.

Dépenses à prévoir

Lisez attentivement la liste des éléments suivant et assurez-vous de prendre en compte tous ces frais au moment de créer votre budget. Car des dépenses non prévues, révélées au moment de prendre possession de votre nouvelle propriété, peuvent engendrer énormément de frustration et sont donc à éviter.



1. Frais d’inspection en bâtiment

Un inspecteur en bâtiment doit être membre d’une association professionnelle reconnue comme l’AIBQ et l’ANIEB. Il doit détenir une assurance erreur et omission, et utiliser un rapport complet qui présente de façon claire et efficace son inspection. Il en coute environ 500$ et faire une inspection est indispensable, même lorsque vous achetez une propriété neuve. Philippe fait affaire avec des inspecteurs en bâtiments compétents, qui répondent à ces critères et offrent un excellent service après-vente.

2. Frais d’arpentage

Quand vous achetez une maison existante, la banque peut exiger un certificat de localisation mis à jour. Dans votre promesse d’achat, assurez-vous d’inclure ce dernier comme étant la responsabilité du vendeur.

3. Frais d’évaluation

L’institution prêteuse vous demandera probablement une évaluation de la propriété que vous convoitez et les frais peuvent vous être facturés. Les courtiers hypothécaires avec qui Philippe travaillent offre très souvent de couvrir ces frais pour leurs clients.

4. Frais de l’assurance hypothécaire

Habituellement, un prêt hypothécaire ne peut excéder 80 % du coût d’achat ou de la valeur marchande de la propriété. C'est ce qu'on appelle un prêt conventionnel. Lorsqu'un acheteur désire un prêt d'un montant supérieur à 80 % du coût d’achat ou de la valeur marchande de la propriété, il doit souscrire une prime d’assurance à cet effet. C'est ce qu'on appelle un prêt assuré. Les paiements sont généralement ajoutés à votre versement mensuel. Philippe et ses courtiers hypothécaires sont en mesure de faire le calcul pour vous.

5. Assurance de la propriété

Votre institution prêteuse exigera une preuve d’assurance avant de libérer les fonds pour la signature chez le notaire.

6. Frais de notaire

Même la transaction la plus simple doit être dûment signée chez un notaire et enregistrée au Bureau de la Publicité des Droits Immobiliers. Les coûts varieront selon la complexité du dossier et les services offerts par le notaire. Philippe travaille avec des notaires qui ont leur propre spécialisation : propriété à revenus, commerciales, unifamiliale, copropriété indivisée, copropriété divisée, etc. Chaque notaire ayant une expérience plus spécifique pour un type de propriété ou une autre, le rôle de Philippe est de vous orienter vers le bon notaire selon vos besoins.

7. Frais de déménagements

Il en coûte en moyenne de 80$ à 175$ de l’heure pour un déménagement professionnel (un camion, 2-3 hommes). Prévoyez une hausse de 10 à 20% si vous prévoyez déménager pendant la période du premier juillet. Réservez votre camion le plus rapidement possible!

8. Taxes de mutation et autres

Vous ne pourrez y échapper, cette taxe s’applique uniformément dans toutes les municipalités sur le transfert d’un titre de propriété, que ce soit une maison ou un terrain. La «taxe de bienvenue» doit être acquittée dans les 30 jours suivant la réception de la facture. Il existe aussi une «taxe verte» dans certaines municipalités et elle peut s’appliquer dans le cas d’un agrandissement important exigeant un nouveau cadastre.

9. Infrastructures

Parfois, certaines propriétés sont attachées à une taxe spéciale concernant des dépenses exceptionnelles tels que trottoirs, aqueduc, égouts, asphaltage. Ces dépenses d’infrastructures peuvent s’élever à des milliers de dollars et s’ajoutent au compte de taxes municipales pour un nombre d’années prédéterminées.

10. Impôts fonciers

En fonction du comptant que vous donnez, l’institution prêteuse peut décider d’ajouter le paiement des impôts fonciers (taxes municipales et scolaires) à votre paiement hypothécaire. Et même si vous les remboursez au proprio actuel dans les ajustements chez le notaire, vous allez tout de même devoir commencer immédiatement à faire les versements avec votre paiement hypothécaire pour constituer une réserve en vue de la prochaine échéance.

11. Frais de condo

Les copropriétaires doivent débourser des frais mensuels pour l’entretien des espaces communs : escaliers, entretien paysager, déneigement, etc. Ces frais varient selon le type d’immeuble et les décisions de chaque Syndicat de copropriété.

12. Rénovation et designer

Bien souvent, des travaux de peintures et de nettoyage sont nécessaires avant votre déménagement. Philippe travaille avec des professionnels dans tous les domaines et pourra vous mettre en contact avec ses collaborateurs.

Première Expérience ?

Si c’est la première fois que vous achetez une propriété, ou si vous n’avez pas été propriétaire d’une résidence principale au cours des cinq dernières années, le Régime d’accession à la propriété (RAP) peut vous intéresser. Il vous permet d’utiliser les fonds de votre Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour l’achat de votre maison.

Chaque acheteur peut ainsi retirer jusqu’à 25 000 $ de son REER sans avoir à payer d’impôt au moment du retrait. Par contre, les fonds doivent avoir été déposés dans le REER depuis au moins 90 jours et le montant retiré doit être remboursé au REER sur une période maximale de 15 ans. Les courtiers hypothécaires avec qui Philippe travaillent pourront bien vous informer. Vous pouvez aussi consulter le site de l’Agence du revenu du Canada pour de plus amples détails.